Réflexologie et la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson, due à un déficit en dopamine, se traduit en général par des tremblements incontrôlables, de la raideur musculaire et des mouvements musculaires involontaires. La maladie se manifeste également par un ralentissement des mouvements à mesure qu’elle progresse.


La réflexologie plantaire va en atténuer les effets tout en apaisant le système nerveux.
Les bienfaits des séances vont permettre de décontracter le système musculaire, d’apaiser les tensions articulaires, de réguler la respiration, de veiller à améliorer le sommeil et neutraliser la fatigue qui en découle en diminuant l’anxiété et le stress.